Huiles essentielles et femmes enceintes, allaitantes, bébés, enfants... est-ce compatible ???

Bonjour,
 
Aujourd’hui, je vais aborder le thème "délicat" des huiles essentielles destinées aux femmes enceintes, allaitantes, aux bébés et aux enfants.
 
LES FUTURES MAMANS :
Nous entendons très souvent que les huiles essentielles sont à proscrire durant la grossesse, or, elles peuvent être bienfaitrices durant cette période.
L’aromathérapie peut être dangereuse, et il ne faut ABSOLUMENT PAS utiliser les huiles essentielles durant les 3 premiers mois sous peine d’empoisonner le fœtus.
Une fois ce délai passé, les huiles essentielles, utilisées avec bon sens et modération peuvent devenir un allié de choc !
 
Femmes enceintes de PLUS de 4 mois
Huiles essentielles autorisées SANS avis médical Camomille romaine, Cardamome, Citron, Eucalyptus citronné, Eucalyptus radiata, Inule odorante, Laurier noble, Lavande vraie, Lavande fine, Lavandin super, Mandarine verte, Marjolaine à coquilles, Néroli, Petit grain bigarade, Ravintsara, Saro, Tea tree, Verveine odorante.
Huiles essentielles autorisées AVEC avis médical Basilic, Camomille matricaire, Ciste, Cyprès de Provence, Epinette noire, Gaulthérie odorante, Géranium Rosat, Gingembre, Lavande aspic, Lentisque pistachier, Menthe des champs, Niaouli, Romarin à verbénone, Tanaisie annuelle, Thym à feuilles de sarriette, Ylang Ylang complète, Ylang Ylang III.
Vous pouvez considérer que toutes les huiles essentielles non citées dans ce tableau sont INTERDITES.
 
LES JEUNES MAMANS ALLAITANTES :
Comme pour le cas de la grossesse, nous entendons très souvent que les huiles essentielles sont à proscrire pendant l'allaitement, or, elles peuvent être bienfaitrices durant cette période. Certaines favorisent la lactation, d'autres soulage le Baby blues.
L’aromathérapie peut être dangereuse, et il faut être très vigilent. Certaines huiles essentielles sont strictement INTERDITES.
 
Femmes allaitantes
Huiles essentielles autorisées SANS avis médical Anis Etoilé (Badiane), Basilic Exotique (Tropical), Camomille Romaine, Ciste Ladanifère, Citron, Citronnelle, Epinette Noire, Eucalyptus Citronné, Eucalyptus Radié, Fenouil Doux, Géranium d'Egypte (Rosat), Hélichryse (Immortelle), Laurier Noble, Lavande Aspic, Lavande Vraie (Officinale), Lentisque Pistachier, Petit Grain, Pin Sylvestre, Ravintsara, Rose de Damas, Tea Tree, Thym à Thujanol, Verveine Citronné, Ylang Ylang.
Huiles essentielles autorisées AVEC avis médical Basilic Commun, Cannelle de Ceylan, Origan Compact.
Vous pouvez considérer que toutes les huiles essentielles non citées dans ce tableau sont INTERDITES.
 
LES BEBES :
L’utilisation des huiles essentielles sur les bébés est encore délicate. On craint de les utiliser sur nos bébés par peur d’un mauvais dosage. Cependant, l’utilisation des huiles essentielles est une excellente alternative à la médication classique si on suit les règles à la lettre. JAMAIS d’huiles essentielles avant 3 mois. Toutes ne sont pas autorisées, il faut bien vérifier avant chaque utilisation.
 
Bébés de PLUS de 3 mois
Huiles essentielles autorisées SANS avis médical Camomille Matricaire, Camomille Romaine, Cardamome, Ciste, Eucalyptus Radiata, Inule Odorante, Lavande Fine, Lavande Vraie, Lavandin Super, Marjolaine à Coquilles, Petit, Grain Bigarade, Ravintsara, Saro, Tea Tree, Thym à Linalol, Ylang Ylang Complète, Ylang Ylang III.
Huiles essentielles autorisées AVEC avis médical Clou de Girofle, Eucalyptus Citronné, Fenouil Doux, Hélichryse Italienne, Lavande Aspic, Mandarine Verte, Myrte Citronnée, Myrte Verte, Niaouli, Origan Vert, Palmarosa, Tanaisie Annuelle.
Vous pouvez considérer que toutes les huiles essentielles non citées dans ce tableau sont INTERDITES.
 
LES ENFANTS :
L'aromathérapie peut être une bonne alternative et/ou un complément à une médication classique parfois nuisible.
Si elles sont utilisées avec soin, précaution et intelligence, les huiles essentielles peuvent devenir de vrais atouts pour vos bambins et leurs bobos du quotidien tels que l'eczéma, le mal des transports, les rhumes…
 
Enfants de PLUS de 3 ans
Huiles essentielles autorisées SANS avis médical Camomille Matricaire, Camomille Romaine, Camomille Sauvage, Cardamome, Ciste, Citron, Citronnelle, Combava, Cyprès de Provence, Estragon, Eucalyptus Citronné, Eucalyptus Radiata, Géranium, Gingembre, Inule Odorante, Khella, Lavande Fine, Lavande Vraie, Lavandin Super, Mandarine Verte, Marjolaine à Coquilles, Myrte Rouge, Myrte Verte, Niaouli, Orange Douce, Petit Grain Bigarade, Poivre Noir, Ravintsara, Sapin Baumier, Saro, Tea Tree, Thym à Linalol, Ylang Ylang, Ylang Ylang III.
Huiles essentielles autorisées AVEC avis médical Clou de Girofle, Fenouil Doux, Hélichryse Italienne, Laurier Noble, Lavande Aspic, Lavandula Stoechas, Lédon du Groenland, Livèche, Mélisse, Myrte Citronnée, Origan Vert Palmarosa, Romarin à Verbénone, Tanaisie Annuelle.
Vous pouvez considérer que toutes les huiles essentielles non citées dans ce tableau sont INTERDITES.
 
Maintenant que vous savez quelles huiles essentielles vous pouvez utiliser, voici quelques consignes à respecter à LA LETTRE !
 
IMPORTANT : PRECAUTIONS GENERALES D’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES
- Ne pas utiliser d'huiles essentielles pendant les 3 premiers mois de la grossesse sauf avis contraire de votre médecin, la prudence est la règle,
- Ne pas utiliser d'huiles essentielles riches en cétones pendant toute la période de la grossesse par voie orale, sans un avis médical,
- Privilégiez la voie cutanée, limitée alors au traitement local et momentané, en évitant la ceinture abdominale et les zones proches du bébé,
- Ne pas utiliser d'huiles essentielles en cas de fièvre, d'infection urinaire, de maux de tête intenses, ou persistants ou inhabituels, de douleurs abdominales, ou de vomissements fréquents, consultez immédiatement votre médecin traitant pour éliminer une urgence,
- Vérifier toujours avant utilisation les indications et contre-indications des huiles essentielles, ATTENTION, les conditions d’utilisation sont propres à chaque huile essentielle,
- Ne pas appliquer d'huiles essentielles sur votre peau dans les 12h précédant une exposition au soleil,
- Toujours faire un test au préalable dans le pli du coude et attendre 24h pour constater une éventuelle réaction allergique à l'huile essentielle ou au mélange d'huiles essentielles utilisé,
- Ne jamais appliquer d'huile essentielle pure directement dans les yeux, le nez ou les oreilles,
- Ne pas laisser les huiles essentielles à porter des enfants,
- Toujours prendre en compte la condition physique, l'état de santé et l’âge de l’enfant,
- Respecter les dosages et demander un avis médical en cas de doute.
 
Les huiles essentielles s’utilisent le plus souvent diluées. Dans les cas abordés aujourd’hui, il conviendra de les diluer de façon importante.
La voie cutanée est le moyen d’utilisation le plus recommandé dans ces cas.
 
J'espère que ce "petit" récapitulatif vous sera utile.
 
A bientôt !
 
 
Sources :
La compagnie des sens
My Cosmetik 
Danièle FESTY "Se soigner avec les huiles essentielles pendant la grossesse"
Aroma Zone