Les déodorants... sans sel s'il vous plait !

Bonjour,
 
Voici un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Cet article m’a poussée à faire des recherches, des essais et des tests qui m’ont occupée durant des mois, j’espère qu’il vous « plaira ».
 
Les déodorants, il en existe tellement de sortes qu’il est très facile de s’y perdre…
 
A bille, en bombe, en stick, en crème, efficace 24h, 48h, 72h, invisible, anti-humidité, anti-picotements, anti-transpirant, anti-traces jaunes, anti-traces blanches… Il existe, sur le marché, une multitude de déodorants. Pas facile de choisir du coup…
 
Tout d’abord, il faut BIEN FAIRE LA DIFFERENCE entre les déodorants et les anti-transpirants parce que NON, NON, et NON, ce n’est PAS LA MEME CHOSE !
 
Pour repérer un anti-transpirant il suffit de regarder la durée d’efficacité. Au-delà de 24h c’est un anti-transpirant. Mais ATTENTION, certain 24h peuvent être anti-transpirants aussi. Donc… IL FAUT LIRE LES ETIQUETTES !
 
Je vous bassine avec les anti-transpirants, je sais… mais ce n’est pas pour rien.
 
Les anti-transpirants, comme leur nom l’indique, empêchent la transpiration.
Et comment ???
 
Grâce aux sels d’aluminium nommés « aluminium chlorohydrate » sur les emballages. Ce composant « merveilleux » à la faculté de resserrer les pores de la peau et de bloquer la transpiration !
 
Il faut savoir que ce composant pas si merveilleux à un effet sur la flore bactérienne des aisselles. Je vous explique…
Le corps, de façon naturelle, sans utilisation d’anti-transpirant, fabrique des bonnes bactéries qui détruisent les mauvaises bactéries qui, elles, sont responsables des mauvaises odeurs.
 
Les personnes qui utilisent des anti-transpirants bloquent le phénomène naturel et bloquent la production de bonnes bactéries et favorisent ainsi le développement des mauvaises bactéries et donc des mauvaises odeurs.
 
En résumé, plus tu pues, plus tu mets de l’anti-transpirant. Plus tu mets de l’anti-transpirant, plus tu pues…
 
D’autre part, sans se focaliser sur les odeurs, y’a plus grave…
 
Les anti-transpirants agissent sur le corps de deux manières différentes. L’une est réversible, l’autre est irréversible. Commençons par la moins inquiétante des deux…
 
Les anti-transpirants resserrent les pores de la peau pour t’empêcher de transpirer et bloquent l’évacuation des toxines. Personnellement, je trouve que c’est pas très rassurant de savoir que les toxines restent dans notre corps !
 
L’autre fonction, plus alarmante, des anti-transpirants c’est que, selon une étude menée en Suisse, ils modifieraient de façon définitive les cellules de notre corps. Modification qui pourrait être responsable de certains cancers du sein.
 
Les industriels et les instances médicales se défendent mais de plus en plus d’études sont faites et toutes tendent vers ce même constat, les cancers du sein sont de plus en plus fréquents et ce depuis que les femmes utilisent des anti-transpirants.
 
Franchement, je ne suis ni scientifique, ni industriel mais je préfère écarter les produits « douteux » et me tourner vers un déodorant naturel et même mieux, un déodorant naturel fait maison. On évitera la pierre d’alun qui, elle aussi, contient de l’aluminium !
 
Parce que j’ai à cœur que tout le monde prenne conscience que la solution à nos « bobos » est dans la nature, je vais vous suggérer 3 recettes de déodorant naturel fait maison.
 
J’étais hyper complexée par les odeurs, moi qui utilisais un anti-transpirant et qui ne comprenais pas pourquoi je sentais la transpiration, sans parler de mes vêtements bons pour la poubelle car blanchis par les anti-transpirants et imprégnés d’une odeur insupportable !
 
Donc, on change ses mauvaises habitudes, on prend soin de soi et on sort ses ustensiles !
 
 
POUR UN DEODORANT EN POT (application aux doigts)
VERSION SUPER FACILE idéale en hiver (absence de cire)
 
Le matériel :
- Un pot de 50 mL
- Un bol
- Une cuillère à soupe
- Une spatule ou un fouet
 
Les ingrédients :
Bicarbonate 2 cuillères à soupe

Fécule de Maïs

(plus connue sous le nom de Maïzena)

1,5 cuillère à soupe
Huile Essentielle de Palmarosa (ou Tea Tree ou Lavande)* 30 gouttes
Huile de Coco 1 cuillère à soupe
Beurre de Karité 2 cuillères à soupe
*Pour les personnes ne supportant pas les huiles essentielles, les femmes enceintes ou allaitantes vous pouvez ne rien mettre ou mettre une fragrance cosmétique.
 
La marche à suivre :
1- Faire fondre l’huile de coco et le beurre de karité en mettant les flacons dans un récipient d'eau bien chaude
2- Mélanger le bicarbonate et la fécule dans un bol puis y ajouter l'huile de coco et le beurre de karité fondus
3- Ajouter les huiles essentielles (ou pas)
4- Verser la préparation dans un pot
5- Laisser figer au réfrigérateur pendant 20 minutes puis 12 heures à température ambiante
Cette version est une version "baume/crème" déodorante.
 
 
POUR UN DEODORANT EN POT (application aux doigts)
 
Le matériel :
- Un pot de 50 mL
- Une balance de précision
- Deux casseroles (une grande et une petite)
- Une cuillère à soupe
- Une spatule ou un fouet
 
Les ingrédients :
Bicarbonate 22 grammes

Fécule de Maïs

(plus connue sous le nom de Maïzena)

15 grammes
Huile Essentielle de Palmarosa* 10 gouttes
Huile essentielle de Menthe Poivrée * 10 gouttes
Huile essentielle de Citron* 10 gouttes
Huile de Coco 15 grammes
Cire de Soja 1,5 cuillère à soupe
Beurre de Karité 13 grammes
*Pour les personnes ne supportant pas les huiles essentielles, les femmes enceintes ou allaitantes vous pouvez ne rien mettre ou mettre une fragrance cosmétique.
 
La marche à suivre :
1- Faire fondre l’huile de coco et la cire de soja en mettant les flacons dans un récipient d'eau bien chaude
2- Mettre dans la petite casserole :
  • l’huile de coco
  • la cire
  • le beurre de karité
  • le bicarbonate
  • la fécule
3- Faire fondre le tout au bain-marie et mélanger pour obtenir une pâte liquide et homogène
4- Sortir du feu
5- Ajouter les huiles essentielles (ou pas)
6- Verser la préparation dans un pot
7- Laisser figer au réfrigérateur pendant 20 minutes puis 12 heures à température ambiante
 
L’huile essentielle de Palmarosa s’accorde aussi très bien avec l’huile essentielle d’Orange Douce ou avec l’huile essentielle de Lavande.
Pour les hommes on diminuera le nombre de gouttes d’huile essentielle de Palmarosa (senteur féminine) et augmentera celle de Citron ou de Menthe Poivrée.
 
Ces deux premiers déodorants sont TRES EFFICACES. J’ai tenu facile une journée de canicule entière !
Cependant, cette composition à base de bicarbonate ont leurs limites. Au bout de 3 mois d'utilisation ma peau a dit STOP ! Certaines, comme moi, ne supporterons pas le bicarbonate sur le long terme, il m’a fallu trouver un plan B. Je conseille de l’utiliser en alternance avec un autre déodorant ou 1 seul mois par trimestre (à éviter les jours qui suivent l’épilation).
 
Je ne voulais pas abandonner sur cet « échec ». J’ai cherché et lu tout ce que je pouvais sur la toile et j’ai trouvé d’autres recettes de déodorants « home-made » sans bicarbonate. Les voici :
 
 
POUR UN DEODORANT PEAUX SENSIBLES EN POT (application aux doigts)
 
Le matériel :
- Un pot de 50 mL
- Une balance de précision
- Deux casseroles (une grande et une petite)
- Un bol
- Une cuillère à soupe
- Une spatule ou un fouet
 
Les ingrédients :
Argile blanche 11 grammes

Fécule de Maïs

(plus connue sous le nom de Maïzena)

10 grammes
Oxyde de Zinc 2,5 grammes
Allantoïne 0,5 grammes
Huiles essentielles (au choix)* 30 gouttes
Huile végétale de Coco 20 grammes
Cire de Soja 1,5 cuillère à soupe
*Pour les personnes ne supportant pas les huiles essentielles, les femmes enceintes ou allaitantes vous pouvez ne rien mettre ou mettre une fragrance cosmétique.
 
La marche à suivre :
1- Faire fondre l’huile de coco et la cire de soja en mettant les flacons dans un récipient d'eau bien chaude
2- Tamiser les poudres (oxyde de zinc, fécule, argile, allantoïne) puis y ajouter l'huile de coco et la cire de soja fondus et mélanger
3- Ajouter les huiles essentielles (ou pas)
4- Verser la préparation dans un pot en passant au chinois si besoin
5- Laisser figer au réfrigérateur pendant 20 minutes puis 12 heures à température ambiante
 
Ce déodorant est moyennement efficace sur moi ! J’ai fait la version sans huile essentielle et je ne tiens pas plus d’une demi-journée. Son gros point positif, il ne laisse aucune trace et il est très doux !
 
POUR UN DEODORANT PEAUX SENSIBLES EN POT (application aux doigts)
VERSION SUPER FACILE idéale en hiver (absence de cire)
 
Le matériel :
- Un pot de 50 mL
- Une cuillère à soupe
- Deux casseroles (une grande et une petite)
- Un bol
- Une spatule ou un fouet
 
Les ingrédients :
Argile blanche 2 cuillères à soupe (CàS)

Fécule de Maïs

(plus connue sous le nom de Maïzena)

1 CàS
Oxyde de Zinc 0,5 CàS
Beurre de Karité 2 CàS
Huile végétale de Coco 2 CàS
Huiles essentielles (au choix)* 30 gouttes
*Pour les personnes ne supportant pas les huiles essentielles, les femmes enceintes ou allaitantes vous pouvez ne rien mettre ou mettre une fragrance cosmétique.
 
La marche à suivre :
1- Faire fondre l’huile de coco et le beurre de karité en mettant les flacons dans un récipient d'eau bien chaude
2- Tamiser les poudres (oxyde de zinc, fécule, argile) puis y ajouter l'huile de coco et le beurre de karité fondus et mélanger
6- Ajouter les huiles essentielles (ou pas)
7- Verser la préparation dans un pot en passant au chinois si besoin
8- Laisser figer au réfrigérateur pendant 20 minutes puis 12 heures à température ambiante
Cette version est une version "baume/crème" déodorante.

 

 
POUR UN DEODORANT PEAUX SENSIBLES EN POT (application aux doigts)
 
Le matériel :
- Un pot de 50 mL
- Une cuillère à soupe
- Deux casseroles (une grande et une petite)
- Un bol
- Une spatule ou un fouet
 
Les ingrédients :
Argile blanche 2 cuillères à soupe (CàS)

Fécule de Maïs

(plus connue sous le nom de Maïzena)

1 CàS
Oxyde de Zinc 0,5 CàS
Beurre de Karité 1 CàS
Huile végétale de Coco 1 CàS
Cire de Soja 1,5 CàS
Huiles essentielles (au choix)* 30 gouttes
*Pour les personnes ne supportant pas les huiles essentielles, les femmes enceintes ou allaitantes vous pouvez ne rien mettre ou mettre une fragrance cosmétique.
 
La marche à suivre :
1- Faire fondre l’huile de coco et la cire de soja en mettant les flacons dans un récipient d'eau bien chaude
2- Tamiser les poudres (oxyde de zinc, fécule, argile)
3- Mettre dans la petite casserole :
  • l’huile de coco
  • le beurre de karité
  • la cire
4- Faire fondre le tout au bain-marie et mélanger pour obtenir un mélange homogène et ajouter les poudres en mélangeant sans arrêt
5- Sortir du feu
6- Ajouter les huiles essentielles (ou pas)
7- Verser la préparation dans un pot en passant au chinois si besoin
8- Laisser figer au réfrigérateur pendant 20 minutes puis 12 heures à température ambiante
 
Ce déodorant est doux et TRES EFFICACE ! Autant que celui au bicarbonate. Testé par 35°c, il s’est montré au top durant une très longue journée mouvementée.
 
J’ai fait la version avec huiles essentielles, je crois que pour moi c’est inévitable car je fais partie de ces personnes qui sont gênées par les odeurs corporelles et qui préfèrent « assurer le coup ». Son seul bémol c’est qu’il faut faire attention à la quantité utilisée, il a tendance à blanchir les aisselles si on en met beaucoup.
 
Je tiens à préciser que la durée de conservation de ces 3 déodorants faits-maison est de 3 à 5 mois si la préparation s'est déroulée dans des conditions d'hygiène optimales (mains, plan de travail et ustensiles propres et désinfectés).
 
Personnellement, je fais « un roulement » entre le 1er et le dernier et j'applique une goutte d'huile essentielle de Palmarosa sous chaque aisselle pendant une période de 2 semaines tous les trimestres.
 
Vous devez vous demander pourquoi j’ai cherché à tous prix à faire un déodorant « home made » alors qu’il en existe sûrement de très bien dans ma boutique.
 
C’est un fait, j’ai utilisé le déodorant roll on Basis Sensitiv de Lavera et il m’a donné beaucoup de satisfaction. Cependant, j’ai toujours du mal avec les déodorants à bille et leur sensation « mouillée » après application. Ne trouvant pas de déodorant solide qui me plaisent et à prix raisonnable dans le commerce j’ai décidé de le fabriquer et de vous faire profiter de cette petite expérience.
 
Pour toutes les recettes que je propose, toujours faire un test dans le pli du coude avant une réelle utilisation.
 
Voilà, vous savez tout, pas besoin d’être chimiste, c’est hyper simple à réaliser et ça revient à environ 3 ou 4€ le déodorant qui va vous durer 2 à 3 mois. Vous trouverez tous les ingrédients dont vous aurez besoin dans ma boutique www.ymanature ! A vos ustensiles et à bientôt !
 
Les emplettes :
Bicarbonate
Huiles essentielles
Huile de Coco
Beurre de Karité
Cire de Soja
Argile blanche
Oxyde de Zinc
Allantoïne
Pot
Fécule de Maïs
Grandes surfaces, Magasins bio
 
Sources « Informations » : France 4 « On est plus des pigeons »
Sources « Recettes » : Un peu partout sur la toile ;)

Tamiser les poudres (oxyde de zinc, fécule, argile) puis y ajouter l'huile de coco et le beurre de karité fondus et mélanger