Les secrets de Raiponce...

Bonjour,
 
Aujourd'hui on va parler "cheveux" et les gens qui me connaissent très bien savent toute l'importance que la chevelure a à mes yeux !
 
C'est un sujet qui me tient très à coeur puisque j'ai plongé dans la cosmétique naturelle pour "sauver" mes cheveux. 
 
Je ne comprenais pas pourquoi j'avais toujours l'air d'avoir les cheveux gras et figés même le jour de mon shampooing. Une coiffeuse m'a un jour très mal parlé, me disant que je ne savais vraiment pas me laver les cheveux... Elle m'a vendu au passage un shampooing, soit disant, miracle 25€ les 250 mL. Je devais avoir une vingtaine d'années et je ne l'ai pas oubliée et je ne pense pas beaucoup de bien de cette personne.
Bref, ce reproche je l'ai pris, je l'ai mis dans ma poche et j'ai continué à me laver les cheveux 1 jour sur 2 sans qu'ils ne soient jamais "légers". J'y mettais pourtant du mien en achetant de "bons produits adaptés" chez mon coiffeur. Mais non, rien n'y faisait ! 
 
Puis un jour, longtemps... très longtemps après... au détour d'un blog j'ai enfin compris ce qui se passait.
Je vais donc vous expliquer ! 
 
 
 Si vous avez lu mon article intitulé "Les ingrédients à bannir" vous savez que les cosmétiques que l'on utilise au quotidien sont pleins de composants qui perturbent les réactions de notre corps.
 
Un shampooing, acheté en grande surface ou chez un coiffeur "classique", par exemple, est composé :
- d'eau
- de tensioactifs qui font mousser
- d'agents de texture qui donnent une bonne consistance au produit
- d'agents conditionnants qui font les cheveux doux
- d'additifs qui font mousser encore plus
- de conservateurs qui évitent la prolifération de bactéries
- d'actifs végétaux qui à ce stade de la composition ne servent à RIEN
- de parfums et de colorants qui donnent la sensation de se laver les cheveux avec du bonbon.
 
La plupart du temps on y retrouve les composants suivants :
Des sulfates : Tensioactifs irritants et asséchants pour la peau et les muqueuses. Leur utilisation répétée élimine la barrière naturelle de la peau et du cuir chevelu, laissant ainsi pénétrer les autres composants dans le corps. Il favorise le phénomène de pellicules. Ils sont toxiques pour les organismes aquatiques.
 
Des PEG : Ils sont fabriqués à partir d'un gaz très réactif, toxique, cancérigène et utilisé comme arme chimique. Ils sont très polluants.
 
Des quaterniums ou des silicones : A court terme, ils font rendent les cheveux brillants, démêlés. Ils protègent la peau. A long terme, ils bouchent les pores de la peau et finissent par étouffer la peau ou les cheveux.
 
De la DEA : Ils sont allergisants et irritants. Ils peuvent devenir toxiques. Ils sont nocifs pour la faune et la flore aquatique.
 
Du paraben ou des thiazolinones : Ils sont allergisants, irritants et perturbateurs endocriniens.
 
Et dire qu'avec tout ça on croyait prendre soin de nos cheveux et/ou de notre cuir chevelu ! On graisse, on agresse, on abîme, on fait souffrir et du coup ça gratte, ça fait des pellicules, le cuir chevelu gras et les pointes sèches....
 
Alors comment on fait pour avoir de jolis cheveux sans se les arracher ???
 
Première étape : Faire du tri !
On jette ses produits capillaires de mauvaise composition pour ne pas être tenté d'y revenir et parce que vos cheveux, une fois habitués au naturel, n'apprécieront pas un retour en arrière.
 
Deuxième étape : Acheter de bons produits !
Il faut commencer par acheter un shampooing, un après shampooing et un masque de bonne composition. Les shampooings que je propose dans ma boutique www.ymanature.fr sont très bien, ils ont été choisis justement pour leurs compositions. Et on s'arme de patience parce que le passage au naturel, ce que j'appellerai "la détox" est loin d'être facile.
 
Mieux vaut se tourner vers des produits pour cheveux normaux pour commencer parce qu'en réalité vous ne savez pas qu'elle est votre nature de cheveux puisque vos produits la perturbent. Le but c'est de se débarrasser des produits chimiques en douceur afin de découvrir leur vraie nature. 
Pendant cette période, qui peut durer un bon mois, vos cheveux vont se rebeller. Ils seront secs, cassants, emmêlés, ternes, indisciplinés... C'est ce que mon partenaire Propolia appelle "la transition capillaire". Il faut tenir bon, c'est le prix à payer et votre produit naturel ne sera pas le responsable de ce désordre capillaire ! Il ne fera que révéler que vos cheveux ont souffert de l'utilisation répétée de produits beaucoup trop agressifs ! Il faudra peut-être vous résigner à faire un petit coucou à votre coiffeur préféré afin qu'il vous libère un peu de cette masse abîmée !
 
Troisième étape : Faire une cure de coco !
La coco aide à détoxifier le cheveu. Le lait hydrate et nourrit, l'huile nourrit vos cheveux. Et vos cheveux ont besoin d'être nourris et hydratés. Un masque avant shampooing à base de lait + huile de coco que l'on applique sur les cheveux de la racine aux pointe et qu'on laisse poser au moins 1 heure sera très bénéfique pour purifier vos cheveux.
 
Une fois la détox terminée, on met en place sa nouvelle routine capillaire et on n'oublie pas de prendre soin de sa chevelure régulièrement en utilisant des soins adaptés : calmants, apaisants, hydratants et nourrissants...
Il peut s'agir de masques "industriels" adaptés à votre type de cheveux ou de masques faits-maison à base d'argile et d'huiles essentielles eux aussi adaptés à votre type de cheveux.
 
Je vous donne une astuce pour distinguer le manque de nutrition et le manque d'hydratation d'une chevelure. Les cheveux en manque d'hydratation sont ternes, rêches, secs, cassants, électriques et dissipés. Les cheveux en manque de nutrition eux, sont très secs, très cassants, fourchus, affinés aux pointes.
 
Il y a de nombreux ingrédients dans notre frigo qui peuvent hydrater (laits végétaux et de vache, yaourts natures, crème fraîche, miel) et nourrir (huiles et beurres végétaux, avocat, banane, oeufs) les cheveux mais personnellement, ce que je préfère faire c'est le masque (avant shampooing) lait de coco + huile de coco que j'applique une fois par quinzaine. Si toutefois vous ne supportez pas du tout l'odeur de la coco, vous pouvez remplacer le lait de coco par un autre lait végétal ou un yaourt nature et l'huile de coco par une autre huile comme celle d'avocat ou d'onagre. Vous perdrez l'effet "détox" mais vos cheveux seront tout de même très bien hydratés et nourris.
 
Pour toutes les recettes que je propose, toujours faire un test dans le pli du coude avant une réelle utilisation.
 
N'oubliez pas de brosser vos cheveux 2 fois par jour pour répartir le sébum (ça évite qu'il stagne aux racines) sans pour autant brosser le cuir chevelu parce que lui il n'aime pas ça du tout et aussi de nettoyer vos brosses, peignes... tous les 10 jours maximum !
 
J'espère que cet article vous donnera force et courage pour passer au naturel.
 
A bientôt !
 
 
Les rayons "cheveux" de Cosméto Naturelle : 
Enfants :
Femmes :
Hommes :
 
 
Sources :